THE THOUSAND
L’ultimo progetto
2011





THE THOUSAND

L’histoire retient « les Mille de Garibaldi », combattants volontaires réunis autour de Giuseppe Garibaldi, dont les victoires contribueront de manière décisive à l’unité de l’Italie. Avant que les « Mille » deviennent 50000, un photographe de l’époque, membre de l’épopée, photographiera 850 de ses compagnons. Un autre, combattant anglais, évoquera l’aventure dans sa correspondance avec le futur éditeur de ses mémoires.

En 2009, l’artiste franco-italien FXL entreprend de graver chaque portrait. The Thousand - L’Ultimo Progetto Italiano,

installation de 850 tablettes de bois gravées, n’est pas le premier projet d’ampleur de l’artiste. N’a-t-il pas présenté, en 2009, en Italie, 83000 visages réalisés aux tampons dans une exposition intitulée 82955 San Siro ? Ne va-t-il pas bientôt entamer les réalisations successives de centaines de portraits de communards sur un seul et même support éphémère ? La démesure créatrice renfermerait-elle une portée magique ? L’artiste essaie-t-il secrètement de capter l’essence du groupe pour nous en livrer quelques extraits stimulants ? On ressentirait alors cette force d’attraction qui a conduit chacun à s’effacer derrière le nombre. Atomes mobilisés, transcendés par l’action collective, puis oubliés et finalement inscrits en filigrane d’une histoire nécessairement synthétisée: ils étaient mille, « les Mille de Garibaldi ».

Mille hommes ! C’est une autre préoccupation de FXL, qui ajoute le nom sur chaque portrait. Mille individualités pensantes et engagées, dont chaque nom et portrait nous rappelle notre propre singularité, la possibilité de notre propre rôle, sa nécessité.

Nécessité ressentie par des milliers d’éclairés, du résistant pendant la seconde guerre mondiale aux acteurs de la révolution en Tunisie
aujourd’hui, en passant par l’artiste qui ne cesse d’alerter, de prévenir de rappeler l’immense privilèg d’avoir le choix... S’unir ? Créer un groupe ? Et pour quoi faire ?

frederic.liver@gmail.com